top of page
Chant Libre asbl
 
Bienvenue !

A EXHIBITION AT THE TATE GALLERY. LONDON, UK 

 

« Le chant des abîmes nous parvient par la grâce de Fanchon Daemers. Elle conjugue a capella les abîmes du temps, des ailleurs disparus, avec l’abîme de notre mémoire. Sa voix fait ressurgir d’obscurs souvenirs, cuisants comme des blessures non cicatrisées. D’où viennent ces accents sauvages, ces mélopées lugubres, ces enjôleuses complaintes ? assurément d’un au-delà de notre culture présente et pourtant nous y retrouvons les sources non taries de la musique. La voix fascinante de Fanchon rend toutes les nuances de l’extrême sans les affadir. Elle nous donne le vertige et nous transforme en Ulysse pantois, ligoté à son mât pour résister au chant des sirènes. »

(Roland TOPOR)

« Si vous avez déjà entendu chanter la fabuleuse Fanchon Daemers, nul besoin d'essayer de vous convaincre d'aller (…) écouter son récital (…) . Si vous ne l'avez jamais entendue, courrez-y sans hésiter. »

(Siné Mensuel, FB, 20/10/2017)

« Chanteuse de barricade !

Telle est Fanchon dont la voix tendre et passionnée fait revivre les insurrections du passé et donne des ailes au renouveau des révoltes présentes et à venir. »

(Raoul VANEIGEM)

​DIMANCHE 08 SEPTEMBRE 2024 à 14H00, JOURNEES DU PATRIMOINE à SPA (B), nouveau récital : LES CHANTS DE LA SOURCE (Précisions à venir)

DIMANCHE 29 SEPTEMBRE 2024 à 16H00, RECITAL au FESTIVAL LES CHANSONNALES de MOUTIERS EN PUYSAYE (F) (Précisions à venir) Réservations : +33(0)622725192

29 septembre 2024.jpg

Bande annonce de FANTÔMES DU PASSÉ

Un film de Boris Lehman et Sarah Moon Howe

Fanchon Daemers y interprète 3 chansons :

LA FEMME-ARBRE (Fanchon Daemers)

LA VIE S'ECOULE, LA VIE S'ENFUIT (Raoul Vaneigem - Francis Lemonnier)

SANS LA NOMMER (Georges Moustaki)

 

Diffusion : 2 août 2021 à 22H30 Télévision RTBF3

Durée : 01:19:46

Boris Lehman : Le film commence quand je suis emmené en urgence à l'hôpital pour une opération du cœur. Au même instant, le mur de mon atelier menace de s'effondrer. Peu à peu, les fragments de ma vie et de l'histoire apparaissent. Ce ne sont pas les grands événements du monde qui nous fabriquent, mais nos proches. Les fantômes -les revenants -, ce sont ces êtres chers, ces personnes filmées et disparues, qui font ce que nous sommes. Comment exister sans se montrer ? Comment rester en vie sous les décombres ? Une jeune cinéaste ( Sarah Moon Howe) va panser mes blessures. Elle me fabrique un masque, m'oblige à porter un casque anti-bruit. Elle désire en savoir plus, me tire les cartes et les vers du nez (en sortant la pellicule hors de ma bouche), l'oracle finit par dire la vérité. Je voulais faire une promenade à travers mes archives. Mais j'ai fait un infarctus et des travaux de démolition ont envahi mon quotidien. Ces deux événements ont déclenché un film dicté par la peur de mourir et d'être enseveli. Comme toujours, ce sont mes amis, et les femmes qui m'ont sauvé. Il faut voir le film comme le pansement d'une blessure. Ici, la chanteuse de fond - le chœur de la tragédie - s'appelle Fanchon Daemers. Et mon ange gardien - muse et accoucheuse -Sarah Moon Howe. Elle a co-réalisé le film."

 

Auteur : Lehman Boris, Sarah Moon Howe

Réalisateur : Lehman Boris, Sarah Moon Howe

Projections :

Bruxelles : Cinéma Nova le 17 octobre 2021

Lisbonne : fin octobre

Bourges : novembre

Barcelone : décembre

bottom of page